Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2006-06-13T20:34:33+02:00

La science vient par l'apprentissage

Publié par Muslim-93

Il est un devoir pour toute personne responsable d'apprendre une part de la science de la religion qu'aucune personne responsable (moukallaf) ne peut se dispenser d'apprendre. Cette part se classe en science de la croyance et en science des lois.  Parmi les sujets de la croyance, il y a la foi en Allah et en ce qui est venu de la part de Allah et la foi en le Messager de Allah et en ce qui est venu du Messager de Allah. C'est par exemple la connaissance des deux témoignages et des attributs de Allah qu'il est obligatoire de connaître, la connaissance que Allah est exempt ta^ala de ce qui n'est pas digne de Lui et ce qui est du même ordre.


C'est porter foi au Messager Mouhammad en tout ce qu'il a transmis de la part de Allah, que ce soit les nouvelles des communautés qui nous ont précédés ou les choses qui auront lieu dans le barzakh entre la mort et la résurrection ou au jour du jugement, ou concernant le caractère licite ou interdit des choses et ce qui est semblable à cela, ainsi que la connaissance des choses qui font sortir de l'Islam, par exemple les sortes de mécréance et comment s'en garder.


Parmi ce qu'il est un devoir de connaître en matière de lois : il y a la connaissance des lois de la prière concernant les conditions de validité, les piliers et les causes d'annulation, la connaissance de la purification et des choses de ce genre.


Ces choses-là ne se prennent pas par la lecture des livres, car il se peut qu'il y ait dans ces livres que les gens lisent des ajouts et des calomnies à l'encontre de la religion. Il se peut également que les gens en comprennent quelque chose qui soit contraire à ce qu'elle était dans la communauté, chez les gens du Salaf ou chez les gens du Khalaf et qu'ils se sont transmis génération après génération, ce qui conduirait donc à une adoration corrompue. Il se peut encore que les gens tombent dans l'assimilation de Allah à Ses créatures, qu'ils croient qu'Il a une apparence et qu'ils tombent dans la mécréance et l'égarement. En tout cas, ce n'est pas la voie d'apprentissage que les gens du Salaf et du Khalaf ont empruntée.


Le Hafidh Abou Bakr Al-Khatib Al-Baghdadiyy a dit : « La science ne se prend que de la bouche des savants ».


Il est par conséquent indispensable de faire l'apprentissage des choses de la religion auprès d'un connaisseur fiable qui a pris lui-même d'une personne fiable et ainsi de suite jusqu'aux compagnons.

Le Messager de Allah a dit:

[rapporté par Al-Boukhariyy] ce qui signifie : « Celui à qui Allah prédestine le bien, Il fait qu'il approfondit ses connaissances dans la science de la religion, la science ne vient que par l'apprentissage et la science des lois par la transmission orale des sciences des lois ».


Mouslim a rapporté de Ibnou Sirin qu'il a dit : « Certes cette science est la science de la religion, faites donc particulièrement attention de qui vous prenez votre religion. »

Si l'on entend d'un savant une parole divergeant de la religion, il incombe donc à celui qui l'a entendue de l'avertir au sujet de son erreur s'il a l'assurance que cela ne va pas entraîner un plus grand mal.

En effet, Allah ta^ala dit:

[sourat 'Ali ^Imran / 110] ce qui signifie : « Vous êtes la meilleure communauté qui ait été amenée à émerger pour les gens, vous ordonnez le bien et vous interdisez le mal, et vous croyez en Allah ».


Allah ta^ala a donc fait l'éloge de la communauté du Prophète Mouhammad par cette caractéristique.


Le Hafidh et spécialiste de la langue Mourtada Az-Zabidiyy dans Charhou l-'Ihya' a dit ce qui suit : « Entendre la science utile concernant sa religion et son bas-monde et (dans l'au-delà est meilleur que de s'occuper des actes surérogatoires comme les prières surérogatoires, en effet, Abou Dharr qui s'appelle Joundoub Ibnou Jounadah, que Allah l'agrée a rapporté du Prophète qu'assister aux assemblées de science est meilleur que d'accomplir mille rak^ah ».

Et dans une autre version, il a dit ce qui signifie : « Que l'un d'entre-vous apprenne un chapitre de science, cela vaut mieux pour lui que d'accomplir mille rak^ah ».

Certains dirent alors : O Messager de Allah, mieux que la récitation du Qour'an aussi ? Il a dit ce qui signifie : « Se peut-il que la récitation de Qour'an soit profitable sans science ? »".

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog