Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2006-06-28T19:50:50+02:00

Notre Dame Maryam et la naissance de ^Iça

Publié par Muslim-93

Notre Dame Maryam et la naissance de ^Iça

            La mère de Maryam n'enfantait pas. Un jour, elle vit un oiseau nourrissant sa progéniture ; elle demanda alors à Allah ta^ala de lui donner un enfant et fit le vœu de le consacrer au service de la Mosquée de Jérusalem car elle pensait que ce serait un garçon. Pourtant, il lui vint une fille et elle l'appela Maryam. Ce fut le prophète Zakariyya, le mari de la tante de ^Iça qui la prit en charge, et il lui enseignait la religion islamique. Elle grandit vertueuse, pure et devint une sainte. Un jour, Maryam se rendit à un endroit pour y faire quelque chose et Allah lui envoya Jibril sous l'aspect d'un jeune homme au visage blanc.

Elle lui dit :

 [sourat Maryam / 18] ce qui signifie : « Je demande la protection de Allah contre toi si tu es pieux », c'est-à-dire si tu es pieux, ne me fais aucun mal.

C'est alors qu'il lui dit :

[sourat Maryam / 19] ce qui signifie : « Je ne suis que l'envoyé de ton Seigneur afin que je te donne un garçon pur », c'est-à-dire que Allah l'a envoyé à elle afin qu'il lui donne un enfant vertueux purifié des péchés. Maryam dit alors : « Comment aurai-je un garçon alors qu'aucun époux ne m'a approchée et que je ne suis pas une débauchée ni une fornicatrice? » Jibril lui dit : « C'est ainsi que ton Seigneur l'a décrété ; pour Lui, créer un enfant sans père est très facile. C'est pour en faire un signe pour les gens et une preuve de la puissance de Allahsoubhanahou wa ta^ala et pour faire de lui une miséricorde et un bienfait pour celui qui le suivra et croira en lui. Sa création est une chose que Allah a voulue et a prédestinée ; elle n'est ni contestable ni modifiable ».

            Jibril souffla dans l'encolure de la tunique de Maryam et l'âme entra par sa bouche. Elle fut donc enceinte de ^Iça ^alayhi s-salam et s'éloigna de peur que les gens ne jettent l'opprobre sur elle à cause de sa grossesse sans époux.

            Puis les douleurs de l'accouchement la forcèrent à rester au pied d'un palmier sec ; elle espéra mourir par honte vis à vis des gens. Puis Jibril l'appela pour la rassurer et l'informer que Allah a créé un peu en contrebas d'elle une petite rivière. Il lui demanda de secouer le tronc du palmier afin qu'il en tombe pour elle des dattes fraîches, d'en manger et de boire ce dont Allah l'avait pourvue ainsi que de se réjouir et de dire à quiconque la verrait et la questionnerait quant à sa grossesse : « J'ai fait le vœu envers le Très-Miséricordieux de ne parler à aucun humain ».

            Quand Maryam ^alayhi s-salam eut mis au monde son fils ^Iça ^alayhi s-salam , elle le mena à son peuple et lorsqu'ils lui parlèrent de l'enfant, elle fit un signe en sa direction, signifiant ainsi : Adressez-vous à lui. Allah a donc fait parler ^Iça ^alayhi s-salam  alors qu'il avait quarante jours ; il dit :

 [sourat Maryam / 30 à 33] ce qui signifie : « Je suis l'esclave de Allah, Il m'a révélé le Livre, Il a fait de moi un prophète, Il m'a béni où que je sois, Il m'a prescrit la prière et la zakat tant que je serai vivant et la bienfaisance envers ma mère et Il n'a pas fait de moi un oppresseur ni un malheureux dans l'au-delà. Que la paix soit sur moi le jour de ma naissance, le jour de ma mort et le jour où je serai ressuscité vivant ».

            Allah l'a fait prononcer ces paroles comptées dont la sagesse était de soulager le malheur qui avait atteint Maryam, ainsi que Zakariyya et sa famille car Maryam était sous sa protection. Lorsqu'elle était enceinte, ils l'avaient accusée et avaient en de mauvaises pensées à l'égard de Zakariyya aussi.

            Il y a encore d'autres sagesses, notamment que ce fut un signe annonciateur de l'avenir de ^Iça, car Allah sait de toute éternité que ^Iça, plus tard, lorsqu'il ne serait plus un enfant, recevrait la révélation et appelerait les gens à croire en Allah l'Unique, l'Indivisible Qui n'a pas d'associé et à croire qu'il est l'esclave de Allah et Son messager.

            Allah ta^ala a fait parler ^Iça au berceau et c'était un signe annonciateur de ce qu'allait devenir le Messie (Al-Macih) ^alayhi s-salam, qu'il serait quelqu'un qui appelle les gens à adorer Allah ta^ala, tout comme les premiers prophètes qui l'avaient précédé. Ses paroles furent prononcées comme des paroles normales. Mais après ces mots-là, il revint à l'état dans lequel il était et il n'a plus reparlé jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge auquel les enfants parlent. Allah ta^ala est puissant sur toute chose et rien ne peut Le rendre incapable.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog