Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2006-06-28T19:42:33+02:00

La table de ^Iça

Publié par Muslim-93

La table de ^Iça

Allah ta^ala dit [sourat Al-Ma'idah / 114] ce qui signifie : « ^Iça fils de Maryam a dit : Ô Allah Notre Seigneur, fais descendre sur nous une table du ciel qui soit une fête pour les premiers d'entre nous et les derniers d'entre nous, que ce soit un miracle, et accorde-nous la subsistance. Tu es certes le Meilleur de ceux qui donnent ».

Chacun des prophètes de Allah ta^ala qu'Il a envoyés avec la religion de l'Islam, la religion de vérité, avaient plusieurs miracles qui les confirmaient et qui confirmaient leur caractère de prophète. Notre maître ^Iça était parmi les prophètes qui ont eu de grands miracles, comme le miracle de la descente de cette table. Notre maître ^Iça a ordonné aux Apôtres qui étaient les meilleurs de ceux qui ont cru en lui ^alayhi s-salam de jeûner trente jours. Lorsqu'ils les eurent terminés, ils étaient avec lui en plein désert. Or lorsque notre maître ^Iça sortait, des milliers de gens le suivaient. Certains faisaient partie de ses compagnons, d'autres demandaient de lui qu'il fasse des invocations pour eux en raison d'une maladie ou d'un handicap qu'ils avaient puisqu'ils étaient malades ou handicapés. D'autres encore le suivaient pour se moquer de lui et pour perturber les autres. Les Apôtres demandèrent à notre maître ^Iça de descendre pour eux une table du ciel pour qu'ils puissent en manger et pour que leur cœur soit apaisé, pour savoir ainsi que Allah tabaraka wa ta^ala avait accepté leur jeûne et que cet événement soit pour eux une fête où ils rompaient le jeûne le jour de leur rupture du jeûne.

Ils demandèrent que cette table soit suffisante du premier jusqu'au dernier d'entre eux, pour le riche ainsi que pour le pauvre parmi eux. Pourtant notre maître ^Iça les exhorta à ce sujet. Il avait craint que son peuple ne remercie pas la grâce que Allah leur accorderait puisqu'ils avaient déjà vu de nombreux miracles. Pourquoi demandaient-ils ainsi encore plus ? Ils lui ont dit qu'ils voulaient en consommer pour avoir des bénédictions. Lorsqu'ils avaient insisté en cela, il s'est installé là où il faisait la prière et il a mis des habits de laine rêche, il a baissé sa tête et s'est mis à pleurer par crainte de Allah ta^ala, il s'est mis à supplier et à invoquer pour qu'il soit exaucé en ce qu'ils avaient demandé.

Allah ^azza wa jall a exaucé son invocation et une table est descendue du ciel entre deux nuages, un nuage au-dessus, un nuage en dessous que les anges enveloppaient et elle se rapprochait petit à petit. Chaque fois qu'elle se rapprochait, ^Iça le Messie demandait à Son Seigneur ta^ala de faire en sorte que cette table soit une miséricorde et non une source de châtiment et que ce soit une paix et une barakah. Elle se rapprocha au point qu'elle arriva devant notre maître ^Iça ^alayhi s-salam. Elle était couverte de linges, il s'est mis à les découvrir, il disait : « bismi l-Lahi khayri r-Raziqin », par le nom de Allah le Meilleur de ceux qui accordent la subsistance. Il y avait sur cette table sept grands poissons et sept morceaux de pain, du vinaigre, du sel, des grenades, des grenadines, du miel et des fruits. Il en émanait une odeur que les gens n'avait jamais senti de semblable auparavant. Cela parvint aux égarés des fils de Isra'il qui en furent contrariés. Ils regardaient cette table et voyaient des choses étonnantes. Notre maître ^Iça ^alayhi s-salam ordonna ensuite aux Apôtres d'en consommer mais ils lui dirent : « Nous n'en consommerons pas tant que tu n'en as pas consommé ». ^Iça dit alors : « Ce sont ceux qui ont demandé cette table qui en consommeront en priorité ». Lorsqu'ils refusèrent de commencer de manger, il ordonna aux pauvres, aux nécessiteux et aux malades, à ceux qui avaient des maladies, des handicaps et aux aveugles, à près de mille trois cent personnes de consommer de cette table. Ils en consommèrent et il se produisit des bénédictions. Les bénédictions de ce grand miracle eurent lieu parce que tous ceux qui étaient malades, tous ceux qui avaient un handicap ou une maladie chronique guérissaient et les pauvres devenaient riches. C'est alors que les gens qui n'en avaient pas consommé ont regretté en raison de ce qu'ils voyaient comme bon état pour ceux qui en avaient consommé. C'est alors que lorsque les gens s'étaient attroupés pour consommer de cette table, notre maître ^Iça organisa un tour pour chacun d'entre eux. Le dernier mangeait tout comme le premier au point qu'on a dit que chaque jour il y mangeait sept mille personnes.

Lorsque quarante jours se furent écoulés, Allah ta^ala a révélé à ^Iça ^alayhi s-salam ce qui signifie : « Ô ^Iça, fais que cette table soit exclusivement aux pauvres et non aux riches ».

Il leur a donc ordonné de ne pas trahir, de ne pas épargner et de ne pas laisser une part pour le lendemain. C'est alors que certains ont trahi et que d'autres ont épargné, et la table a été élevée au ciel. Cela devint difficile pour de nombreuses personnes. Les hypocrites d'entre eux s'en plaignirent et ils introduisirent le doute au sujet de ^Iça ^alayhi s-salam.

Allah dit ce qui signifie : « Ô ^Iça Je vais châtier ceux qui ont été mécréants ».

Lorsque ceux qui étaient devenus mécréants se réveillèrent de leur sommeil le lendemain, ils étaient trente trois personnes, ils s'étaient transformés en des porcs abominables et ils se mirent à manger des saletés dans les trous, ils se mirent à manger des restes après avoir consommé de la très bonne nourriture et avoir dormi dans les lits doux. Lorsque les gens ont vu cela, ils se réunirent autour de ^Iça ^alayhi s-salam en pleurant. Ces porcs étaient venus en hochant leurs têtes et s'étaient mis à pleurer, leurs larmes coulaient. Notre maître ^Iça les a reconnus et leur a dit : « N'est-ce pas toi Untel ? » et l'autre hochait de sa tête, il ne pouvait pas parler. Ils sont restés ainsi quelques jours. Ensuite notre maître ^Iça a invoqué son Seigneur ^azza wa jall de les faire mourir et les gens ne savent plus où ils sont repartis et si la terre les a avalés ou non. Après ce grand miracle, les gens ont discuté de tout cela ; de nombreuses personnes ont cru. Le nombre des croyants a augmenté et les croyants ont augmenté en certitude, en persévérance et en certitude dans leur foi.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog